Bilan de la saison des cadettes (U17F) par leur coach Jérôme

558543_439781639442101_1831468713_n

 

Voilà c’est fini!! la saison des cadettes s’est achevée ce samedi  par la seule défaite de la saison, 53 à 50 contre Aplemont, pour le trophée du Président. Prévenu tardivement de ce match, l’effectif était incomplet et plus deux blessées en fin de match, il fallait bien ça pour nous battre cette année. Mais les filles se sont bien battues et en négociant mieux les dernières minutes, elles pouvaient gagner, preuve s’il en est qu’elles ne lâchent rien. Bravo les filles !
A cette époque, l’année dernière, les filles étaient championnes départementales et le club avait décidé, pour leur donner un peu plus d’adversité, de les engager en région en septembre. Les filles y allaient d’abord pour faire bonne figure. Je classerai ce championnat en trois niveaux :
Les fortes = Fécamp, St Laurent/Montivilliers, BCMEF
Les moyennes = Aplemont, Bosc Roger/Vallée d’oison
et une équipe en dessous = Evreux.
Mes prédictions étaient bonnes à la fin des matchs allers; mais un imprévu va bouleverser tout cela, en effet, à Noël, le classement est chamboulé avec 4 points de pénalités pour Fécamp et St Laurent pour différents problèmes.
Ce qui va donner des play-offs déséquilibrés. Les filles ont battues 4 fois Aplemont assez largement, et remportées le titre régional sans jamais avoir tremblé. Des matchs très intéressants à regarder pour les spectateurs et parfois dans des ambiances incroyables !! Je pense aux matchs contre Fécamp et St Laurent, le match aller à Aplemont, le match à Bosc Roger. C’est au cours de ces matchs que les filles ont pris conscience de leurs possibilités à gagner le championnat et ce qu’elles ont fait brillamment pour ramener le titre : 12 matchs = 12 victoires !
En mars, la ligue a créé la coupe de la ligue pour qu’il y ait un peu plus de match. Après un 1er tour difficile contre Fécamp, le tirage nous offre Evreux au 2ème tour, et on se voit déjà en finale. Résultat, une grosse frayeur, mais une qualification pour la finale à Gravenchon. Les filles ont vécues une journée inoubliable ce jour là tant dans l’organisation de cette finale, l’accueil, l’environnement et le All Stars Game à la fin. Les filles en parlent encore aujourd’hui. Une finale mémorable contre St Laurent qui est, je crois, notre match le plus abouti de la saison avec un 2ème trophée dans la vitrine. Bravo à Gravenchon pour toute cette organisation. Il n’y aura pas 3 trophées (car les filles voulaient tout gagner) mais les larmes ne pourront rien changer pour tout ce qu’on a vécu ensembles. Je remercie tous ceux qui nous ont suivis cette saison, de leur avoir fait vivre autant d’émotions et c’est avec beaucoup d’émotions que je vous le dis, je n’oublierai jamais cette saison. Nous avons porté très haut les couleurs du BCMEF et j’en suis fier.
RDV l’année prochaine, en juniors où il faudra confirmer, avec deux ou trois recrues pour étoffer l’effectif un peu juste.
Coach GG, simplement heureux d’avoir entraîné cette équipe.
ENSEMBLES PLUS FORTES !! Bonnes vacances à toutes et à l’année prochaine !!

Fête du minibasket 2013

mini_b_2013

 

Ce week end, c’est la fête nationale du minibasket qui se déroulera dans les salles du SIVOM, de N Fleury, Boos, Sotteville, ASPTTR et de St Jacques/Darnétal où le rassemblement final des 700 enfants se fera vers 16h30 pour la remise des récompenses en présence des joueurs de PRO B du SPO.
Quelques chiffres: 700 enfants, 159 équipes, 491 matchs

Venez tous encourager nos jeunes

Jean Pierre

Bilan de la saison des juniors (U20M) par leur coach Yves

imgp0380

Déjà, coach, c’est un peu une imposture. Pas d’entrainement, juste les matchs avec des garçons qui jouent ensemble depuis une décennie.

En fin de saison dernière, il n’était pas prévu de constituer une équipe juniors, et finalement, la veille de la clôture des engagements, nous avons décidé de les inscrire. D’abord parce qu’ils étaient assez nombreux, et puis surtout parce qu’il nous semblait que c’était une bonne idée, à la fois pour donner du temps de jeu à ceux qui n’en avaient pas trop dans leur équipe sénior, et pour redonner du rythme à ces garçons, habitués à une certaine vitesse de jeu en cadets et ne correspondant pas vraiment à celle que l’on retrouve en promotion d’honneur (sans faire injure à nos vaillants séniors du dimanche matin).

Une 1ère phase tranquille mais avec un 1er match compliqué aux Hauts de Rouen avec un effectif réduit puis une 2ème phase dont les matchs allers nous qualifient pour la phase nationale. Match à Vanves contre une équipe d’aliens dunkers et perdu largement, puis des matchs retours assez bien maitrisés. Résultat : 16 victoires en 16 matchs. Des hauts et des bas, bien sûr. Je retiendrai surtout le match retour contre les Hauts de Rouen en 1ère phase et le match aller contre Darnétal pour la qualification en championnat de France où nous avons fait preuve d’une grande maturité, tout en pratiquant un basket de qualité, et parfois spectaculaire.

La 1/2 finale contre le HAC nous aura vu alterner le bon au match aller, et le médiocre au retour. Un coup du sort, ponctué par un coup de génie qui nous propulse quand même en finale. Finale contre le STB alignant des joueurs jeunes mais d’un autre niveau, le miracle n’a pas eu lieu.

Au final, 2èmes sur 27 équipes. Personne, pas même moi n’y aurait cru en début de saison. Malgré la déception du dernier match, pas question de minimiser le résultat de cette saison exceptionnelle.

Non seulement, les garçons sont vice-champions région dans la catégorie juniors, mais ils ne sont pas étrangers à la montée des SG2, ni au maintien des SG3, et lorsque Pierre-Gilles (le coach des SG1) a vu son effectif fondre à cause des blessures en milieu de saison, il a pu compter sur des jeunes motivés et talentueux pour compléter sa rotation.

J’ai été heureux et fier d’accompagner cette équipe de jeunes garçons talentueux, branleurs parfois, heureux toujours et appliquant la philosophie de leur grand maitre Pierre : le basket, c’est un jeu, et on est d’abord sur un terrain pour se faire plaisir.

Ce bon résultat ne saurait cacher les difficultés d’organisation générées par le fait que les garçons doublaient en séniors ou en cadets, et que Pierrick coachait les benjamins régions le samedi. Tout le monde s’y est mis pour nous aider, à commencer par Marie-Hélène qui a passé la saison à jongler avec nos horaires de match. Je tiens à remercier chaleureusement Pierre-Gilles, Patrick et Cyril qui ont remplacé Pierrick au coaching des benjamins pour lui permettre de jouer des gros matchs, Jean-Luc, Pierre et Pierrick pour m’avoir aidé ou remplacé au coaching, tous les dirigeants et séniors à qui nous avons pourri le vendredi soir quand nous avons joué ces jours là, à Jean-Luc et Joël pour toutes les photos qui feront des souvenirs pour cette super saision. Enfin, merci aux indéfectibles parents, fidèles supporters et avec qui on bourlingue de salles en salles depuis des années, et pas uniquement dans la région.

J’en profite aussi pour saluer nos adversaires, car ce championnat nous a permis de sortir des sentiers battus de la région. Je pense plus particulièrement aux Hauts de Rouen avec leur super public, à Val de Reuil où un de leurs dirigeants a passé un bon 1/4 d’heure à tâcher de « réparer » l’arcade explosée de Michel, où à l’équipe de Gaillon/Etrepagny venue nous encourager un soir de match et qui ne méritait pas de se faire sortir de la course aux demi-finales.

Et on ne sait pas encore ce que l’on fera la saison prochaine. En tous cas, les gars eux en redemandent.

 

Yves

 

Bilan de la saison des Séniors Garçons 2 par leur coach Cyril

5 mai 2013 (241)

 

L’objectif pour cette saison était la montée en honneur départemental, on avait donc choisi de faire une équipe sur de la base de 5 juniors (qui la saison d’avant s’était classée sur le podium en championnat régional) ainsi que sur 6 autres seniors pour apporter de la taille et de l’expérience supplémentaire.
Pour avoir déjà participé à ce championnat la saison dernière, on savait que nos adversaires pour la montée allaient être Bihorel et Buchy qui avaient fini respectivement 2ème et 3ème.

Notre début de championnat commença par 6 victoires consécutives avec notamment un belle victoire contre Offranville 109 à 48 (avec le 100eme pts marqué par Jean Yves qui, tradition oblige a du arroser ce panier)  mais aussi quelques succès plus laborieux contre Canteleu 72 à 64 et Deville 65 à 59 et durant cette période nous avons également réussi a battre notre bête noir Caudebec en Caux (équipe contre laquelle nous avions perdu 2 fois de 1 pts la saison dernière) 64 à 52.

Bihorel ayant fait le même début de championnat que nous c’était donc la 1ere place qui était en jeux sur ce 7eme match de championnat. C’est un match pendant lequel nous avons réussi à prendre 10 pts d’avance mais les joueurs de Bihorel plus expérimentés nous on fait sortir de notre match avec des agressions verbales voire même physiques (Rémi se fait marcher sur la tête alors qu’il est au sol et Hugo se fait bouger également par un gars qui doit faire une fois et demi son poids) a cela on peut rajouter un responsable de salle (qui doit normalement être neutre) qui passe son temps a nous brancher et enfin la blessure de Josselin en milieu de 3eme quart temps, nous perdons ce match 74 à 65.

Après ce match nous enchainons 2 victoires sur de larges scores avant d’affronter Buchy qui était revenu a notre hauteur au classement. Ce match restera selon moi le meilleur de la saison avec un score sans appel de 98 à 60. C’est également avant ce match que notre effectif se trouva diminué avec la promotion de Rémi, rejoint la semaine d’après par Pierrick pour jouer en équipe une.

Nous gagnons également le dernier match de la phase aller et sommes donc a mi parcours 2eme juste derrière l’invaincu Bihorel et devant Buchy.

Sur le premier match retour nous assistons a une scène jamais vue pour ma part avec un joueur du Trait inscrivant délibérément un panier contre son camp (le centième point) lorsque cela arrive le panier est accordé au capitaine se fut donc Anthony qui arrosa malgré lui le passage au centième.

Le premier tournant de la saison en notre faveur arriva deux match après lorsque nous arrachons la victoire face à Yerville  62 à 60 avec un dernier panier décisif en toute fin de match de Michel alors que dans le même temps Bihorel et également Buchy perdent.

Nous prenons même la tête du championnat la semaine suivante après une nouvelle défaite de Bihorel contre Deville et nous la redonnons des la semaine suivante en nous inclinant également contre Déville 47 à 60 malgré la présence de deux joueurs de l’équipe une (Nicolas et Thomas) dans ce que j’appellerais le pire match de la saison.

Nous arrivons ensuite au match retour contre Bihorel entre les deux leaders. Ce fut presque le même scénario qu’au match aller on prend 10 pts d’avance dans le 1er quart temps sauf que leurs deux joueurs qui avaient pausé des problèmes à l’aller sont suspendus (comme par hasard) et surtout j’ai avec moi Cyril Perré pour m’aider dans le coaching ainsi que Nicolas de l’équipe une et Pierrick revenu nous donner un coup de main pour l’occasion,il a eu raison de nous donner un coup de main car il inscrit un 3pts au buzzer alors que le match était déjà gagné mais surtout cela nous permet de reprendre le goal average car le score final est de 68 à 58. Avec cette victoire nous prenons donc la 1ere place avec une victoire d’avance et une différence de +1pt par rapport à Bihorel,

Nous allons alors enchainer les victoires et valider définitivement la montée sur le match d’Offranville pour nous permettre de faire notre dernier match de la saison en toute décontraction mais avec la volonté de quitter cette division sur un gros score et c’est Montville qui en fait les frais, victoire 101 à 39 avec pour la deuxième fois de la saison le passage au 100 réussi par Jean Yves.

On fini donc le championnat premier avec un bilan de 20 victoires pour 2 défaites soit 2 victoires de plus que le second Bihorel qui était pourtant invaincu à la fin des matchs aller.

Nous jouons donc la final du district contre Mont Saint Aignan (1er de l’autre poule avec le même bilan) et après un match que nous avons commencé sur les chapeaux de roue 15 à 0 on arrache au buzzer les prolongations grâce a un tir à 3 pts mais malheureusement on va perdre ce match 54 à 55. Après ce match j’ai pu vérifier de nouveau la cohésion de l’équipe lors d’une soirée pour fêter la fin de saison.

Donc bravo a cette équipe composée d’Anthony, Jean-yves, Clement, Mathieu Chevalier, Josselin, Matthieu Jamet, Michel, Hugo, Jean-Baptiste ainsi que de Pierrick et Rémi entre deux matchs en une et merci à Pierre Gilles d’avoir libéré Pierre, Nicolas, Thomas, Jean Max de la une pour quelques matchs et même d’avoir mis le maillot lorsque l’effectif était juste.

En grand merci à Cyril Perré pour avoir fait les entrainements et ses conseils avisés durant les matchs, également aux personnes venues tenir la table de marque ainsi qu’à Yves qui a alterné entre la fonction de « reporter » et arbitre officiel 2 matchs cette saison (je pense que tu es prêt pour passer le stage d’arbitrage) et surtout aux supporters qui nous on suivis toute la saison malgré des conditions quelques fois difficiles et matchs pas terribles à voir.

A l’année prochaine pour de nouvelles aventures…..

Résultats du week-end du 18/19 mai 2013

imgp0381

 

Fin de l’aventure pour les juniors samedi en finale du championnat Région. Les photos ICI.

 

Pas de miracle dimanche pour les séniors G1 contre le SPO au secteur intérieur particulièrement étoffé. Les photos LA.

 

Samedi 18 mai 2013
Sur terrain neutre
16:001Juniors (U20M)SAINT THOMAS BASKET LE HAVRE71 / 97

Dimanche 19 mai 2013
Salle Nicolas Fleury (Franqueville Saint-Pierre)
15:301177Séniors Masculins 1SPO ROUEN BASKETBALL - 362 / 66

 

Juniors :

La dernière de la saison : la finale pour le titre, pouvait-on rêver mieux ? Le seul bémol, c’est la période. Mathieu et Jules sont dans le week-end juste entre les 2 épreuves du concours de médecine, Clément et Maxime passent des entretiens ou des concours pour des écoles. Du coup 7 seulement sur la feuille de match, c’est un peu court pour une finale. Comme prévu, le STB se présente avec une équipe renforcée, et même si le nombre de joueurs nouveaux n’est pas très important, leur équipe n’a plus du tout l’allure de celle rencontrée en saison régulière : 2 double-mètres dont un tanké comme une armoire normande et un très très bon meneur.

Le début de rencontre confirme nos craintes. Nous sommes archi dominés dans la raquette, nos (petits) intérieurs se font gentiment défoncer, et quand miraculeusement un tir extérieur ne prend pas le cercle, les 2 géants mettent le couvercle. Malgré un Pierrick qui réussit à sauver les meubles de loin, nous sommes déjà très à la bourre. 15/23.

Et le scénario va continuer. Nos défenseurs s’épuisent à tenter de contenir le meneur adverse, mais même quand on l’oblige à forcer un shoot en fin de possession, il trouve le cercle. Et pourtant … les garçons donnent tout. On rentre dans les intervalles, on met les shooteurs en position, on se bat contre les gaillards, mais c’est difficile, et la réussite n’est pas là. On fait gamelle à l’inverse d’en face où tout passe. La classe, sûrement, mais quand même. 34/49 à la pause.

Le 3ème 1/4 temps est un festival de réussite pour le STB, et de ratés pour nous. Pourtant, notre jeu est en place, rien à dire. On subit moins l’impact physique, mais on subit la loi d’un basket bien construit, lucide, et talentueux. 49/75, c’est cuit.

Dans le 4ème, pour ne rien regretter, les garçons ne vont rien lâcher et se battre jusqu’à la dernière seconde. Rémi et Pierrick vont sortir pour 5 fautes, et l’état d’épuisement des garçons à la sonnerie finale en dit long sur l’engagement physique de la rencontre.

Score final : 71 / 97.

Rien à dire. Les garçons ont vraiment fait un grand match, disons que je suis un peu déçu par l’ampleur du score, ils ne méritaient pas un tel écart, mais nous avons vraiment été en manque de réussite et un petit coup de pouce aurait été le bienvenu. Peut-être avons nous mangé d’un coup tout notre potentiel de chance samedi dernier …

Même côté supporters, on n’a pas fait le poids. De notre côté, les fidèles parents accompagnés de notre président venu nous soutenir (merci Jean-Pierre) … et c’est tout, de l’autre, 3 rangées de gradins pleins de jeunes supporters du STB. Au passage, j’adresse un coup de chapeau à l’équipe du HAC, d’abord pour leur combativité exemplaire contre Césaire (mais ce n’est pas une surprise), mais aussi pour leurs encouragements, ce qui fait chaud au cœur, surtout après notre hold-up de samedi dernier.

Et la maman de Xavier avait ramené du champagne et un gâteau au chocolat. La saison des juniors valait bien ça.

Concernant la polémique sur le fait que le STB n’ait pas fait jouer la même équipe en fin de saison. C’est l’apanage des grands clubs professionnels que d’avoir un réservoir de jeunes talents, c’est même pour ça que nous, club formateur, nous y envoyons nos meilleurs jeunes joueurs (par ici, c’est plutôt au SPO) afin qu’ils puissent évoluer à l’échelon supérieur. Et c’est tant mieux, c’est même une chance pour notre région. Pour ceux qui ramassent les miettes, c’est une autre histoire. Mes garçons n’avaient jamais eu l’occasion de pouvoir jouer un titre, l’étalage des forces du STB dans cette finale ne leur a pas permis ne serait-ce que d’y croire un peu, et je le regrette vraiment pour eux. Au cours de ce championnat assez particulier, quelques voix m’ont glissé à l’oreille que le STB pourrait bien se renforcer à la fin de la saison, et comme nous avions une chance raisonnable d’aller en finale, ça ne serait pas bon pour nous. Et j’avoue, au match 8 contre Gaillon, alors que nous menions d’une douzaine de points dans le dernier 1/4, j’ai fait le calcul : on laisse partir ce match de quelques points en on choisit ainsi notre dauphin dans la poule et on se préserve ainsi des mauvaises surprises. J’ai presque honte, ne serait-ce que d’y avoir pensé ! Je laisse le lecteur juger au vu des évènements. Ai-je été un bisounours ou simplement quelqu’un qui tient à une certaine étique sportive ? On a assez fustigé les espagnols aux derniers JO, toute proportion gardée bien entendu ! Et je sais que les garçons m’auraient envoyé bouillir si je leur avais proposé cette stratégie. On va sûrement me répondre qu’au STB ce sont des jeunes surclassés, qu’ils n’ont pris la place de personne. Ils jouent à un autre niveau, c’est évident. Entre les +10 qu’on met 2 fois en saison régulière et le -30 qu’on encaisse en finale, malgré une bonne prestation, faut arrêter. Le STB a fait jouer ces gamins là pour gagner le titre. Point. On ne joue pas dans la même cour, entre un Club qui aurait pu aligner 2 équipes complètes et nous qui devons composer avec les dates d’examens, il n’y a pas photo, c’est tout et ce n’est pas de pleurer sur notre sort qui changera grand chose. Ceci dit, si on avait dû rencontrer Césaire en finale, rien ne dit que ça aurait changé le résultat …

 

Yves

Bilan de la saison des Séniores Filles 2 par leur coach Patrick

 

Très bonne entente dans l’équipe 2 bien qu’on ait eu un problème dès le départ; nous n’avions pas de vraie meneuse. Nicoletta s’y colle bien qu’elle soit ailière.
Nous avons mal commencé la saison, les filles se cherchent sans se trouver. Pourquoi ? On s’entraine mais les 2 équipes sont divisées, on ne joue jamais ensemble pendant les entrainements donc il n’y a pas d’automatismes. Il n’y a que 5 filles à l’entrainement, ce n’est pas suffisant.
Ensuite, je fais figure de 2ème entraineur, je n’entraine que lorsque Kévin n’est pas là ou quand il est en retard. J’avais parfois l’impression que je perdais mon temps.
De plus, 2 filles dans l’année ont dû abandonner l’équipe à cause de problèmes de santé (Stéphanie et Martine) ce qui a posé de gros problèmes pour la fin du championnat, nous avons donc perdu beaucoup de matchs sans elles.
Lors du dernier match en déplacement programmé un samedi (Darnétal), les filles n’étaient que 5 alors qu’elles étaient toutes au courant à l’avance de ce match avancé. Il faudrait pouvoir fournir à toutes les filles une feuille avec tous les matchs programmés, pour qu’elles puissent s’organiser à l’avance. Ce match contre Darnétal était perdu d’emblée mais c’est dommage qu’elles aient été si peu nombreuses.
Enfin, une fille de l’équipe 1 (Audrey) voulait jouer avec nous mais on l’a volontairement brûlée sans lui demander son avis; dommage aussi.
Nous ne sommes pas descendus et cela était primordial, elles ont donc réussi à atteindre l’objectif.
Bravo à toutes.
Patrick.

Bilan de la saison des Séniores Filles 1 par leur coach Kévin

 

Suite au renfort des filles de l’équipe d’Amfreville (arrêt du club et fusion avec le BCMEF) et du retour de joueuses (Julie et Marie), le club du BCMEF a décidé d’inscrire deux équipes (au même niveau que la saison précédente).

Premier entraînement : 23 filles. Heureusement que le club a pris la décision d’inscrire 2 équipes… Nous hésitons à créer deux créneaux d’entraînement.

 

L’équipe 1 est constituée des anciennes joueuses d’Amfreville, des deux revenantes ainsi que d’Audrey et Mathilde (seules filles de la saison précédente avec quelque fois Marion).

Après un début de saison intéressant, les filles commencent à être moins assidues aux entraînements (alors que l’équipe est en totale reconstruction avec les arrivées et départs). Les filles ne se trouvent plus sur le terrain, nous sommes moins agressives que ce soit en attaque ou en défense. Nous perdons donc des matchs qui étaient largement à notre portée.

En plus de ces absences régulières aux entraînements (nous sommes rarement plus de 10), l’atmosphère se refroidit. Heureusement, les fêtes de fin d’année arrivent…

Premier entraînement 2013, et toujours peu de filles présentes.

Suite à un excellent match face à Bihorel avec la victoire au bout et une ambiance retrouvée (blessées présentes, les filles sur le banc qui encouragent leurs coéquipières), les filles reprennent plaisir à jouer ensemble.

 

Tout au long de la saison, nous allons rester dans le bas du classement pour finalement terminer à la dixième place (sur 12 équipes).

 

Merci à  Jean-Marc et Martine de m’avoir remplacé quelques dimanches.

Merci aux filles de la 2 de nous avoir aidés le dimanche à Bilyk.

 

Bon courage pour la saison prochaine avec, je l’espère, une place dans le haut du tableau et pourquoi pas une montée…

 

Kévin