«

»

mar 29

Imprimer ceci Article

Résultats du week-end du 29/30 mars 2014

 

Samedi :

  • difficile pour les U13 (1 et 2). Les photos du match des U13-1 sont ICI, merci Jean-Luc.
  • bon match des U17 après un début de rencontre difficile, coach Pierre pense qu’il y aura un truc à faire au retour.
  • rencontre de folie pour les U20-1 et une victoire qui leur assure le podium régional.

Dimanche :

 

Samedi 29 mars 2014
A l'extérieur
13:304442AL DEVILLE LES ROUEN - 1Benjamins 2 (U13M 2)75 / 25
14:00186ASPTT DE ROUEN - 1Benjamins 1 (U13M 1)81 / 32
15:302019UNION SPORTIVE FECAMPOISECadets (U17M)56 / 42
17:301696SAINT THOMAS BASKET LE HAVREJuniors 1 (U20M 1)102 / 109

Dimanche 30 mars 2014
Salle Nicolas Fleury (Franqueville Saint-Pierre)
08:451374Seniors Masculins 3ASPTT DE ROUEN - 341 / 54
10:301010Seniors Masculins 2UNION SPORTIVE PAVILLAISE - 174 / 50
A l'extérieur
10:30262BASKET CLUB YVETOT - 1Seniors Féminines 134 / 50
14:001138GCO BIHORELSeniors Masculins 176 / 59

 

Juniors 1 :

Pour ce match contre une des grosses équipes du championnat, on se déplace à 6 joueurs seulement. En face, St-Thomas, qui grâce à ses structures de formation et ses équipes nations peut aligner une rotation à géométrie variable nous accueille avec 10 joueurs avec des renforts de cadets nations, dont le très talentueux meneur qui nous avait fait si mal en finale l’an dernier.

Pierrick analyse clairement la situation avant le début de la rencontre : “Si on arrive à l’emporter, ce sera un match d’escrocs !”.

Et ça commence plutôt mal, en moins de 15 secondes, Rémi, notre tour de contrôle prend sa 1ère faute. Çà c’est la mauvaise surprise. La bonne, c’est la zone press que St-Thomas tente de nous imposer d’entrée. Un vrai bonheur, car c’est une situation que l’on maitrise très bien, et quand on a dans ses rangs une fusée comme Hugo, tous nos paniers de ce début de match sont marqués en transition, et finalement sans trop d’efforts en attaque. St-Tho va se reprendre, mais nous allons bien terminer avec une dernière possession magnifiquement bien gérée conclue par un 3 points de Michel au buzzer. 24/29. Si une chose est sûre à ce moment là, c’est que ce ne sera pas un match défensif. Car ça siffle ! Si on veut terminer le match au complet, il faut gérer les fautes, et comme ces Havrais sont éduqués à l’école du shoot, le moindre espace laissé se transforme en occasion de tir, et le plus souvent, ça fait mouche. De notre côté ça va bien aussi de ce côté là, Michel est en feu à longue distance.

Le 2ème 1/4 temps va être un chassé croisé au score, avec une fin de période difficile car Rémi est sur le banc, préservé après sa 3ème faute. Mais on s’en sort, et on réussit même à virer en tête par le plus petit des écarts. 54/55.

Une partie de match de folie va se jouer dans le 3ème 1/4. St-Tho repart avec son 5 majeur, avec ses cadets nations dont un double mètre aussi habile sous le panier qu’à longue distance. Il nous cueille des rebonds sur la tête, provoque des fautes et enquille les 3pts comme des perles. On coince en attaque, et l’écart monte à 12 points en faveur des locaux. Mais toute notre stratégie consiste à ce moment là à faire le dos rond et trouver le moyen de provoquer la 4ème faute de notre bourreau du moment, ce qui va finalement arriver sur un rebond offensif de Rémi. Le géant de retour sur le banc, on va retrouver le chemin du cercle et limiter la casse en défense et préserver notre minuscule avance, non sans encaisser un tir longue distance de l’ordre du miraculeux au buzzer. 87/88, soit un score de 1/4 temps de 33/33 !

C’est maintenant qu’il faut mettre les barbelés !

Le coach de St-Tho, réaligne son 5 de départ, avec le géant. De notre côté, il y a des fautes un peu partout, mais encore personne à 4. Et c’est reparti comme en début de 3ème, le grand intérieur pilonne de loin, ou enfonce notre défense, jusqu’à envoyer violemment Pierrick au sol, qui reste quelques instants étalé sur le parquet, complètement sonné. La stratégie ne change pas, on va le chercher en attaque pour lui faire provoquer sa dernière faute. Ce que l’on fait et c’est le tournant de la rencontre. Non seulement on réussit à éliminer l’un des meilleurs éléments de la rotation de St-Thomas, mais ce dernier prend la peine d’exprimer son opinion sur la qualité de l’arbitrage, ce qui n’a pas l’heur de plaire aux officiels. Pierrick, revenu sur le terrain, transforme la faute technique et nous remet en tête de 3 points. A 3 mn de la fin, Pierrick commet sa 5ème faute et doit sortir, mais les garçons ne cèdent plus rien en défense et plus aucun point n’est marqué. Dans la dernière minute, la défense de St-Thomas nous accule à la limite des 24 secondes, la balle revient dans les mains de Corentin qui dégaine 3 mètre derrière la ligne rouge. Le swichhh du filet enterre les derniers espoirs de St-Thomas. 6 points d’avance et 24 secondes à jouer. C’est gagné ! On convertira un dernier lancer dans les ultimes secondes.

Score final : 102 / 109 : All stars game !!!

Les puristes diront : et la défense, elle était ou ? Coach Pierre aurait répondu : l’important, c’est de mettre plus de points que l’adversaire ! A un moment donné, il faut s’adapter à la situation. Les fautes sont tombées rapidement en début de rencontre et il a fallu gérer, et forcément, les portes du saloon sont restées ouvertes dès que le 1er rideau se faisait passer. D’un autre côté, les Havrais ont été aussi bien candides sur pas mal de nos actions, avec un repli défensif très souvent à la bourre, et un manque d’aide défensive à l’intérieur. Mais qu’on se le dise, le talent aussi était omniprésent. Ces Havrais sont bourrés de qualités et avec en plus l’apport de leurs cadets nations (de 1996, donc juniors !), c’est une équipe de folie en attaque. De notre côté, on était sur un nuage, à l’image du cross and shoot d’école déclenché par Axel en fin de 3ème 1/4 temps. Clairement, des matchs comme ça, on n’en fait pas 2 dans une saison.

Quel pied !

Yves

 

IMGP2315

Lien Permanent pour cet article : http://www.bcmef.fr/2014/03/planning-du-week-end-du-2930-mars-2014/

1 Commentaire

  1. Jean-Luc

    Un match où les deux équipes sont à plus de 100 points je n’en ai pas le souvenir. Si on avait dit aux gars avant le match qu’il allaient prendre 102 pts ils nous auraient peut-être cru car l’équipe en face avait de la gueule. Si j’avais rajouté que le match on allait le gagner quand même, je crois que mes garçons m’auraient dit que j’avais fumé la moquette. Pourtant ce ne fut pas un match d’escrocs, les 109 points on ne peut pas les marquer en filoutant. Je pense que St Tho nous a peut être pris un peu de haut et qu’ils étaient un peu trop sûr de leur fait ; faut dire qu’en voyant les 6 gars se changer un peu n’importe où et s’échauffer en mode cool ils ont du se demander combien ils allaient nous en mettre et de ce fait ils n’ont jamais été vraiment dans le coup. Ils sont passés de la sieste au cauchemar.
    C’est sans doute l’une des plus belles victoires de cette année avec celle début de championnat au HAC bien qu’elle fut d’un autre genre. Ce qui est sur c’est que les matchs intéressants c’est contre les équipes de l’agglo havraise qu’on les joue. Dommage que les équipes de la région rouennaise ne soient pas du même niveau le championnat serait plus vivant.
    Jean-Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *